Articles

Trucs et astuces en immobilier

Votre piscine ajoute-t-elle de la valeur à votre maison lors de la revente?

La réponse est non. En fait, ça peut même nuire!

On s’achète une piscine pour se faire plaisir. On ne le fait pas pour ajouter de la valeur à une propriété. Une minorité d’acheteurs recherche une maison dotée d’une piscine. Une majorité est indifférente ou, carrément, hostile!

Ce ne sont pas tous les acheteurs qui ont de jeunes enfants ou pour qui le bonheur passe par une baignade après une dure journée de labeur. D’autres préfèrent le vélo ou le cinéma.

De plus, posséder une piscine se traduit parfois par une augmentation substantielle du budget familial.  Il faut également entretenir sa piscine presque chaque jour en été. De quoi repousser plus d’un acheteur potentiel.

La piscine creusée, c’est pire

Par contre, il faut faire une distinction entre une piscine hors terre et une piscine creusée. La plupart des acheteurs feront peu de cas d’une piscine hors terre, car ils peuvent l’enlever sans trop de tracas après avoir acheté la propriété. Il ne leur restera qu’à planter du gazon et, au pire, ajuster la terrasse.

Avec la piscine creusée, c’est autre chose. «La facture pour l’enlever peut grimper jusqu’à 10 000 $, déclare Philippe­­ Pothier, courtier chez ReMax Harmonie. Une piscine hors terre, on peut facilement la revendre ou la donner à un membre de sa famille. C’est la même chose pour un spa. »

De plus, on ne peut se contenter de remplir de terre une piscine creusée et de semer du gazon. Un nombre sans cesse croissant de municipalités interdisent cette pratique. Et la machinerie nécessaire pour l’enlever bousillera votre aménagement paysager jusqu’à la rue.